samedi, octobre 08, 2005

Pourquoi le corporatisme des informaticiens n'existe pas

Nous vivons dans une société où les hautes technologies ne peuvent être qu'« au top » (1). C'est d'ailleurs l'idée contenue tout entière dans l'expression « hautes technologies », qui fait des discours sur l'informatique des tissus épais faits de tautologies.

Soi-disant : La crise de l'informatique ne peut donc être que conjoncturelle ou cyclique. Cela va toujours « repartir », c'est dans sa nature même et parce qu'il est inconcevable que la croissance économique puisse s'arrêter.

Tous ceux qui, dans une société « développée » qui se respecte comme la notre, disposent de la parole publique, tolèrent l'asservissement de 80% des ressources mondiales par 20% de la population, et préfèrent donc actualiser en permanence le mythe d'une soi-disant avance technologique, plutôt qu'analyser les soubassements techniques de cet asservissement. Et même si cela demande de ne rien dire de l'élimination à distance des êtres humains, ici et ailleurs, qu'ils soient informatiseurs ou informatisés, dans le déroulement d'un processus aveugle et sans limite d'asservissement du travail humain à la machine à optimiser les flux de marchandises et de capitaux.

Tous les discours publics portant sur l'informatique ont en commun de préserver l'informatique de toute épreuve de justification (2), comme pour préserver notre bonne conscience technologique et notre sentiment de supériorité à l'égard des modes de vie plus sobres.

Impossible d'imaginer un débat aujourd'hui, dans lequel les outils informatiques seraient passés à la question avec leurs thuriféraires, chargés qu'ils seraient de faire la preuve de leur innocuité sociale et écologique. Non. S'il y a une « mauvaise » informatique aujourd'hui dont on parle publiquement, cela ne peut être au maximum qu'une informatique qui freine « l'innovation », de par des rentes de situations capitalistes.

Le « marché » des technologies doit impérativement être ouvert et le plus fluide possible, et il en va logiquement de même concernant la main-d'oeuvre correspondante. Les informaticiens peuvent se plaindre de leurs commerciaux. Au fond, leur vision des technologies coïncide avec celles de leurs patrons, des journalistes et des politiciens dont les carrières se construisent à partir des mêmes mythes. Ces derniers n'ont que peu d'efforts à faire pour perpétuer le mythe de la pénurie de main-d'oeuvre, tant celui-ci s'inscrit dans la logique même du développement des technologies informatiques sans limites assignables.

Dans l'affaire des brevets logiciels et du préchi-précha politique attenant, le droit lui-même doit paradoxalement se plier à cette exigence fondamentalement technicienne de l'inter-opérabilité des systèmes informatiques. Ce qui revient à rendre d'avance hors-la-loi un quelconque dispositif visant à limiter l'extension de ce qui est un véritable système technicien !

Les droits qui reviendraient à la main-d'oeuvre du secteur informatique afin qu'elle soit respectée en tant que non réductible à de la « viande » à SSII sont, eux, dilués dans la fiction juridique d'un contrat à durée indéterminé (CDI). La durée réelle d'un tel contrat est plutôt celle du client-Roi dégainant et rengainant ses prestataires selon son bon vouloir, ou du prestataire démissionnant précipitamment pour vaquer à des « nouvelles technologies » encore plus nouvelles, ajoutant ainsi à ce livret d'ouvrier qu'est son « CV » la ligne qu'il faut pour la lutte des places. Cette pression constante sur les informaticiens -ouvriers des systèmes d'informations dénués de solidarité ouvrière- est donc aussi le moyen et la raison d'un accroissement constant des performances strictement technologiques, qui ne va évidemment pas sans éliminer les plus faibles. La féminisation très basse de la profession, et qui décline encore, est un autre indice de l'intensité de ces luttes, où le machisme vaut comme acceptation de l'élimination de l'humain, au centre économique même d'une trajectoire technologique mortifère qu'est l'informatisation sans limite du travail.

L'alliance objective entre les sociétés dites d'ingénierie de services informatiques (SSII), et les quelques décideurs et directions d'achats de multinationales obèses de profits et de consommateurs asservis, ne trouvera un peu d'espace public pour être dénoncée qu'en se défaisant du mythe de la croissance technologique sans limite, mythe que les informaticiens doivent eux-même collectivement critiquer malgré l'idéologie tenace qui incombe encore à leur profession.

Car fondamentalement, un corporatisme informaticien est impensable sans cette critique radicale de l'informatisation à outrance, qui les élimine eux autant que les informatisés. Il y a là matière non pas seulement à fermer un marché de main-d'oeuvre, mais à suggérer fortement que l'informatique n'est pas le « bien public » que trop de personnes prétendent, et particulièrement celles qui sont les plus quotidiennement éloignées des situations concrètes de travail. Cessant de servir de support idéologique à une société de croissance mortifère socialement et écologiquement, l'informatique doit pouvoir se dire dans sa fonction technique même comme :

  • a) un redoutable outil propre à asservir le travail humain, et à forcer la coopération à distance entre travailleurs n'ayant rien d'autre en commun que cette coopération forcée. Ce qui est le propre du système technicien.

  • b) un redoutable outil propre à fabriquer des modèles de la réalité, conférant à leurs spécialistes une maîtrise à laquelle ils n'oseraient prétendre sur la réalité elle-même (3). Ce qui est le propre de la virtualité.

Du fait de la présence globale de discours sur les « hautes technologiques » protégeant l'informatique de toute épreuve de justification, les techniciens informatiseurs peuvent ainsi faire l'économie d'un détour idéologique qui d'ordinaire accompagne la mise au travail et son organisation.

L'informatique devient alors un fait social total qu'il est urgent d'analyser sérieusement, en tant qu'angle mort de notre société de croissance, laquelle court droit à la catastrophe fasciste autant qu'écologique, faute d'une compréhension des phénomènes généraux par ses citoyens professionnalisés et sur-spécialisés.

« L'homme technicien apparaît en bref comme divisé en deux modes d'être. D'un côté, il est en « prise directe » avec sa technique, sa spécialité : il est très compétent et voit clairement ce qu'il a à faire avec une efficacité toujours plus grande. Mais ceci ne joue que dans un secteur étroitement limité. De l'autre côté, il se retrouve au niveau de tous, ne connaissant le monde et les problèmes politiques, économiques qu'au travers d'informations partielles et partiales, ayant une « demi-compréhension » des questions, un quart de connaissance des faits, et sa compétence dans son domaine ne lui sert de rien pour mieux comprendre ou connaître les phénomènes généraux, dont, finalement, tout dépend. »


Jacques Ellul, Le système technicien, Le cherche midi, 2004 [1ère édition 1977], p. 322.

Car il s'agit, pour tous les professionnels, de ne pas confondre la virtuosité technique avec la maîtrise raisonnée et démocratique des technologies. En face du système technicien, un corporatisme responsable pourrait par exemple impliquer que ses professionnels se fassent les portes-parole, non pas de ses technologies (car nous avons vu qu'elles pouvaient parler sans eux, et les forcer à la concurrence), mais des règles limitant l'extension indéfinie de leurs usages.

Deun

__

  1. en réaction à l'article du journal gratuit « Métro » intitulé « Le secteur de l'informatique de nouveau au top », 03/10/05, discuté et critiqué dans les forums du Munci. [http://forums.munci.org/viewtopic.php?p=23808]

  2. Pascal Robert, « Entre critique et modélisation. Pour une nouvelle posture critique face à l'informatisation », colloque du CREIS, « Société de l'information, société de contrôle ? Evolution de la critique de la société de l'information », Paris, 2004. [http://www.creis.sgdg.org/colloques%20creis/2004/Robert.htm , consulté le 08/10/05]

  3. Anne-France de SAINT LAURENT, « Computer Supported Cooperative Work : la fausse humilité des computer sciences », 11 ème colloque européen en Informatique et Société, Strasbourg, France, 10, 11 et 12 Juin 1998. [http://www.ufr-info-p6.jussieu.fr/~creis/serveur/journal/is98_st_laurent.html , consulté le 08/10/05]

42 Comments:

Blogger ElroyTLanphear said...

85cc成人片嘟嘟成人網情色貼圖交友覓戀會館色情小說聊天室ut成人漫畫小高聊天室情色視訊聊天室成人文學漫畫貼圖情色交友戀愛小站熊貓貼圖成人文章正妹交友104速配網美女遊戲成人遊戲巨乳

7:14 AM  
Blogger 皮東 said...

cool blog,期待更新........................................

1:22 PM  
Blogger DarrenGCoomes said...

上床圖片av圖片免費色情圖台灣性網陰蒂淫妹貼圖色情激突成人論壇成人色情網激情成人聊天室情色影音鹹濕女生自慰影片淫慾自慰色情a片成人色情圖片網情人視訊網成人話題成人色情台灣成人淫蕩a圖片情色留言板女生奶頭情色成人全裸美女圖片情色寫真裸體照大奶子台灣色情成人網站一夜正妹美女裸體寫真g罩杯美女sex520情趣娃娃視訊打槍視訊辣妹uthome淫亂走光照av情色網女生高潮成人自拍火辣眉眉太太陰毛美女視訊聊天全裸入鏡火辣av三點全露

3:18 PM  
Blogger class said...

您的blog蠻不錯的耶,祝你快樂哦!期待您的更新!........................................

1:23 PM  
Blogger 婉婷婉婷 said...

pleasure to find such a good artical! please keep update!! ........................................

11:56 AM  
Blogger kariet_zeigler0802 said...

人必須心懷希望,才會活的快樂,日子才過得充實,有意義,有朝氣,有信心。........................................

4:04 PM  
Blogger FredrickColquitt032 said...

It's great!!..................................................

6:31 AM  
Blogger 昀睿roccolivingstone07 said...

thank for share, it is very important . ̄︿ ̄

3:53 AM  
Blogger 智宜智宜 said...

人不能像動物一樣活著,而應該追求知識和美德......................................................

8:44 AM  
Blogger 呈婷 said...

都都成人站哈雷聊天室919sex色片直播網ao3美女圖sexsun comaaaaa7777788卡提諾成人日本a片-aa片免費看av999免費影片250av女優免費影片日本影片自拍日本影片區日本巨乳a片日本屎尿片日本少女寫真集dvd專賣店日本學生偷情影片日本學生寫真集日本寫真美女 dvd日本寫真集 rain日本寫真集女星美女 視訊美女 視訊免費線上成人影片戀愛ing聊天室免費聊天firework嘿咻kiss168cu成人bt情色 網援交友留言聊天室找一夜666成人無碼免費girl5320視訊做愛色美媚歐美模特兒寫真天空交友八國聯軍成人曼雪兒成人文學小說曼雪兒成人文學曼雪兒情色文學成人小說曼雪兒成人曼雪兒成人免費小說

5:05 AM  
Blogger NealVassall水慧 said...

Birthdays are good for you. The more you have, the longer you live. ....................................................

6:05 AM  
Blogger JameyJ_Be湖聿 said...

All roads lead to Rome. 堅持自己所選!.............................................

6:30 AM  
Blogger 祐誠 said...

時間的銳齒能吃盡一切,唯獨對真理無能為力。 ..................................................

3:41 AM  
Blogger 文佩齊華 said...

your english is incredible............................................................

6:48 PM  
Blogger 王周宏儒 said...

Well done!............................................................

6:35 AM  
Blogger SadeRa盈君iford0412 said...

良言一句三冬暖,惡語傷人六月寒。.........................

2:48 PM  
Blogger 明文吳 said...

你不能左右天氣,但你可以改變心情..................................................................

2:25 AM  
Blogger 陳隆 said...

知識可以傳授,智慧卻不行。每個人必須成為他自己。.................................................................                           

4:58 AM  
Blogger 姜志銘 said...

知識可以傳授,智慧卻不行。每個人必須成為他自己。......................................................................

10:57 AM  
Blogger 家賢 said...

成熟,就是有能力適應生活中的模糊。.................................................................

5:11 AM  
Blogger 恩如 said...

成功多屬於那些很快做出決定,卻又不輕易變更的人。而失敗也經常屬於那些很難做出決定,卻又經常變更的人.................................................................

9:44 AM  
Blogger Idell said...

好棒的地方 我一定要常來~~~^^~..................................................................

9:29 PM  
Blogger 溫緯李娟王季 said...

好的開始並不代表會成功,壞的開始並不代表是失敗............................................................

9:40 PM  
Blogger 佳皓佳皓 said...

很期待新的內容,支持你............................................................

3:44 AM  
Blogger 吳婷婷 said...

No garden without its weeds.............................................................

11:42 AM  
Blogger 楊儀卉 said...

來幫忙拼人氣~Go Go Go............................................................

3:21 AM  
Blogger 吳婷婷 said...

沈舟側畔千帆過,病樹前頭萬木春............................................................

10:15 AM  
Blogger dawsonfelicia張君dawsonfelicia均 said...

人生中最好的禮物就是屬於自己的一部份............................................................

4:30 AM  
Blogger sh林aronr宏oge嘉rs said...

Rome was not built in a day............................................................

2:17 AM  
Blogger 林聿希林聿希林聿希 said...

鞋匠能作好鞋子,因為他只做鞋,不做別的。.......................................................

3:36 AM  
Blogger 文王廷 said...

Learn wisdom by the follies of others.............................................................

6:37 AM  
Blogger 宗雅欣博 said...

噴泉的高度,不會超過它的源頭。一個人的事業也是如此,它的成就絕不會超過自己的信念。............................................................

4:33 AM  
Blogger 凱許倫 said...

It is easier to get than to keep it.......................................................................

4:33 AM  
Blogger 秋珍雅昀 said...

想要推動天下,先要發動自己。............................................................

4:33 AM  
Blogger 吳沛黃以富民 said...

獲益不少,謝謝分享!............................................................

5:05 PM  
Blogger 王辛江淑萍康 said...

與朋友在一起,分擔的痛苦是減半的痛苦,分享的快樂是加倍的快樂。......................................................................

9:27 AM  
Blogger 孫邦柔 said...

keep update, please..bless you!!............................................................

11:23 PM  
Blogger 靜錢錢錢怡錢錢錢錢 said...

你的分享很不錯.. 謝謝 ..................................................

3:21 AM  
Blogger 淑蕙春蕙春芬 said...

Poverty tries friends...................................................................

6:24 AM  
Blogger 蕾蕾 said...

嗯~蠻不錯耶~~我喜歡 ∩ 3∩............................................................

11:45 AM  
Blogger 恩宛玲如 said...

你不能決定生命的長度,但你可以控制它的寬度..................................................

3:37 AM  
Blogger gfjj said...

商品屋はブランドのネット通販最安値が探せるサイトです。
ブランドコピー価額での商品の提供を行い、スーパーコピー専門の販売ショップです.
http://www.vuittoncopy777.com/ ブランドコピー
http://www.vuittoncopy777.com/category-215-b0.html ウブロスーパーコピー
http://www.vuittoncopy777.com/category-302-b0.html スーパーコピー財布
http://www.vuittoncopy777.com/category-303-b0.html スーパーコピー時計
http://www.vuittoncopy777.com/category-202-b0.html ロレックススーパーコピー
http://www.vuittoncopy777.com/category-206-b0.html エルメススーパーコピー
http://www.vuittoncopy777.com/category-207-b0.html シャネルスーパーコピー
http://www.vuittoncopy777.com/category-222-b0.html グッチスーパーコピー

4:01 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home